RSS

Article suivant


« La tache d’un écrivain est aussi de donner au passé une autre possibilité, une autre intelligence. » Erride Luca

Un mot entraine un autre…
On n’écrit pas parceque l’on à quelque chose à dire mais parce qu’on a envie de dire quelque chose.(cioran)

Adresses de mes trois blogs /

♥♥ ROBERTE COLONEL ..♥♥ http://mariliane.wordpress.com/
MES LIVRES MES MOTS https://alexandra20ans.wordpress.com/
Marie Roberte http://alexendra20ans.wordpress.com/
Des mots, rien, que des mots.
des mots, rien, que des mots
Publicités
 
21 Commentaires

Publié par le 18 avril 2011 dans livres

 

C’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.


28576544_2130231640596481_7100455809913510767_n (1)

Chaque possibilité commence avec le courage d’imaginer (Mary Anne Radmacher)

C’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. (Paulo Coelho)

Il y a de la magie dans le rêve.

Quand on arrête d’avoir des rêves parce qu’on s’est fait dire qu’il fallait être réaliste et devenir adulte on grandit peut-être physiquement, mais on oublie comment c’est que de se sentir optimiste et encore plein d’entrain.

Penser à son rêve peut nous distraire de nos pensées négatives.

Notre état d’esprit dépend beaucoup de ce sur quoi nous centrons notre attention. D’ailleur les personnes qui ont une attitude positive se caractérisent, entre autres, par leur capacité à se concentrer sur leur cible, sur le résultat qu’elles souhaitent obtenir, sur leurs rêves.

D’où l’importance de décider consciemment à qui et à quoi l’on veut faire cadeau de son attention : aux rêves qui nous enthousiasment et nous animent ou aux drames de la vie (il y en a toujours, et quand il n’y en a pas, on peut toujours s’en trouver). Or, les drames et pseudo-drames prennent leur juste place quand on est passionné par la poursuite d’un rêve

« Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. (Eleanor Roosevelt) »

Toutes les personnes qui ont eu des rêves, petits ou grands, moi la première, vous diront comment les astres s’alignent pour que notre rêve se réalise.

C’est du hasard, soutiendront certains. Mais si c’était de la magie, cette magie qui fait que l’univers suit nos profonds désirs ? Peut-être aussi avoir la magie d’un rêve bien défini qui mobilise les ressources insoupçonnées de notre subconscient.

«Les rêves sont la nourriture des dieux « (Paul Ohl, écrivain). »

Avoir des rêves et les poursuivre peut être une source d’inspiration pour les autres.

Avoir des rêves nous fournit des éléments importants à partager comme l’espoir, l’importance d’être inspiré et de donner un sens à sa vie. Une contribution importante qui se fait en offrant l’exemple que tout est possible quand on s’y met. Et n’avez-vous pas envie de battre en brèche les idées reçues comme Je suis trop vieux pour rêver ou J’ai passé l’âge d’apprendre Il y a un plaisir certain à dépasser le statu quo. De plus, l’âge perd de son importance quand on sait ce que l’on veut et qu’on s’investit pour y arriver.

Exemple/

Une septuagénaire, qui se perçoit elle-même comme une femme ordinaire ayant vécu une vie ordinaire, décide à 75 ans de se mettre à l’écriture et entreprend de rédiger son autobiographie. Elle soumet son manuscrit à un concours destiné aux auteurs du troisième âge, mais le jury lui explique que cette histoire n’intéressera personne d’autre que sa famille. Sans se laisser arrêter, après trois refus d’autant d’éditeurs, elle décide de publier son livre à compte d’auteur pour célébrer ses quatre-vingts ans. Prix du grand public au Salon du livre de Montréal en 1996, Le tour de ma vie en 80 ans devient un best-seller québécois. L’auteur, Marguerite Lescop, récidivera deux ans plus tard avec un nouveau livre, puis en publiera même un troisième. (Bérubé, Marie et Vachon, Marc. 

Oser changer: mettre le cap sur ses rêves. Éd. OserChanger.com. p. 16)

Quand on fait un bilan de sa vie, il n’y a probablement rien de plus désagréable comme émotion que celle qu’on peut ressentir en se disant J’aurais donc dû ! On dit parfois qu’il vaut mieux avoir des remords que du regret… Personnellement, je crois que ce sont deux émotions désagréables et que l’une ne vaut pas mieux que l’autre. Parfois, il n’est pas mauvais de se poser cette question: qu’est-ce que je vais regretter demain que je n’ai pas fait aujourd’hui ?

Ayez des rêves et travaillez très fort pour les réaliser ! Mais surtout, faites des choses que vous aimez parce qu’alors, les efforts pour les atteindre paraîtront moins exigeants. (Julie Payette, astronaute)

 

Contrairement à ce que l’on croit souvent, ce ne sont pas nécessairement les gens les plus talentueux qui persévèrent jusqu’à la réussite. Ce sont ceux qui sont animés, au départ, par un rêve. Nous sommes les créateurs de notre existence et nos rêves en sont un des moteurs principaux. Voilà sans doute pourquoi je vous propose de prendre d’abord le temps de rêver. Vous prendrez vos résolutions ensuite.

Oser changer : mettre le cap sur ses rêves.

Pour une démarche concrète qui s’appuie sur le bilan de votre vie et qui va permettre de rêver votre vie personnelle et professionnelle, je vous invite à lire 

Marc Vachon

Psychologue et auteur passionné par la communication et la recherche de moyens pratiques pour être heureux et traverser activement les changements. Il est co-auteur de Oser changer. Mettre le cap sur ses rêves et de Lacher prise. Prendre de l’altitude.

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 avril 2018 dans livres

 

Étiquettes : ,

Quand le virtuel devient réel…


 Numérisation_20180405

Le bonheur ? Parfois on passe à côté. On s’en aperçois après. Il y des planètes que notre esprit s’approprie faisant fi du monde qui gravite autour.

L’amour de la terre et de ses lumières. L’amour d’un être cher que sa présence nous éclaire.

Quel merveilleux moment quand la nuit donne les clefs du bonheur au jour qui s’éveille. C’est dans cet interstice que ce glisse l’amour et la plume du poète pour écrire ses plus belle pages.

La ponctuation  est la respiration des émotions dites souvent en rythme  effréné au début de la phrase, une virgule entre deux larmes, entre deux cris et puis un point final qui laisse apparaître la lueur du renouveau, le sourire d’un nouveau bonheur.

Extrait du livre Équinoxe

Roberte Colonel et Charef Berkani

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 avril 2018 dans livres

 

Étiquettes : ,

A Puissalicon une journée dédicaces du live Équinoxe


29340958_10216050534124162_443184566_n

Une magnifique journée passée en compagnie d’écrivains  à la médiathèque de Puissalicon pour le deuxième printemps du livre. Nous avons eu un accueil chaleureux, convivial, extraordinaire dés notre arrivée. A midi un bon repas nous fut servi en compagnie de Monsieur Le Maire présent toute la journée a nos côtés. Qu’il soit ici remercié ainsi que la présidente et les adhérents du foyer rural de Puissalicon.

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 mars 2018 dans livres

 

Étiquettes :

Dedicaces à Puissalicon le 24 Mars 2018


equinoxe dedicaceavecpapillons2.jpg

Une jolie façon de fêter l’arrivée du printemps que cette invitation ou je serai présente  au printemps du livre de Puissalicon (Hérault le 24 Mars 2018.

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 mars 2018 dans livres

 

Étiquettes :

BEZIERS – Équinoxe


ECRIVAIN

BEZIERS – Équinoxe…

La presse en parle, Hérault-Tribune News : « Équinoxe » de Roberte Colonel et Charef Berkani aux Éditions Auteurs d’Aujourd’hui, Ed2A : www.editions2a.com

BEZIERS – Équinoxe : une fiction romancée sur les rencontres virtuelles à partir des réseaux sociaux
HERAULT-TRIBUNE.COM
Appuyer sur la phrase se trouvant juste sous ma photo et surprise….   !
 
2 Commentaires

Publié par le 26 février 2018 dans livres

 

Étiquettes :

Averses de baisers…


 via Averses de baisers… — Charef Berkani
https://youtu.be/uecR2BP9cFY
Extrait d’Équinoxe de Roberte Colonel et Charef BerkaniAugustin et MarieAverses de baisers (page 25)      Il avait ce regard fragile plein de rage mais aussi de douceur, il surfait sur son esprit vagabond.     Il était l’image de mes pensées, un éclat de mystère parsemé par le vent. Il était l’ancien, le neuf et l’avenir avec ces grands yeux ouverts. Vif il disait tout à travers ses pupilles qui lançaient des reflets comme le miroir de mon âme.    Il sentait bon l’air frais du renouveau. Ses lèvres rouges s’étendaient en un large sourire exotique, s’imprimant dans le présent. Il transpirait de sa voix des notes suaves, l’appel d’une sauvagerie délicate qui n’a de place qu’entre ses bras.     Il était la mer du lointain, je m’y perdais rien qu’à l’écouter. Dans ces silences, il régnait les refrains d’un passé qui n’appartenait qu’a lui. Il était un mirage, un rêve, un autre monde.     Il était un passage, un tableau impressionniste, le fond d’un paysage qui inspire les peintres.    Nous étions perdus, là, dans une immensité perfide, celle d’un bonheur mûr mais conscient. Nous restions une seconde, un cours instant entre les cieux et le vide. Nous partagions des rires fous, encouragés par notre insouciance de l’après.     Mais l’après nous semblait si loin, quel désert aurions nous encore à traverser avant que de se rejoindre dans cet autre monde que nous voulions fait d’amour.     Puis, le jour à dit a Augustin, quant on a la tête dans les nuages il faut bien s’ancrer au sol et puiser la force nécessaire pour un juste équilibre entre le rêve et la vie sur terre. Avoir la tête dans les nuages pour alléger le poids de l’apesanteur qui nous fait ployer au rythme de la routine quotidienne. On ne peut pas refuser le rêve, royaume de nos fantasmes, les plus fous.                  L’amour n’a pas de frontière il nous donne des ailes. Oui, vraiment, le bonheur est une trajectoire et non pas une destination.Équinoxe un livre de Francophonie de partage, de tolérance, et de diversité proposé au prix de la méditerranée.Une publication des Éditions Auteurs d’Aujourd’hui, Ed2A : www.editions2a.comhttps://youtu.be/uecR2BP9cFY
 
Poster un commentaire

Publié par le 22 février 2018 dans livres

 

Étiquettes :


image

Sans imagination il ne pourrait y avoir de création (Albert Jacquard)  et rien ne peut remplacer une grande amitié. Ce livre Équinoxe est un message de tolérance, de partage qui nous a unis Charef Berkani et moi même tout au long de notre parcours d’écriture pour cette histoire imaginée à des milliers de kilomètres l’un de l’autre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 février 2018 dans livres

 

Étiquettes :