Roberte Colonel publie aux Editions 2A, REVES ENFOUIS. Son dernier livre/témoignage, raconte la difficulté d’enquêter sur ses propres origines. A coeur aimant rien d’impossible . Dédicace au salon du livre de Mazamet le 21 mai 2017

Roberte Colonel dédicacera ses derniers livres, sur le stand des éditions 2A
au  salon du livre de Mazamet (Tarn)
en présence de son ami et co-auteur algérien Charef Berkani
le dimanche 21 mai 2017 de 9h à 18h

 Roberte Colonel et Cyntiade des Editions 2A

Une histoire obscure, une quête longue et difficile ponctuée d’émotions sourdes et de découvertes invraisemblables. Qu’est ce qui a valu à Roberte cette vie déchirée, ce manque, et ce désir d’amour maternel inassouvi ? Indifférence ou méchanceté ? Absurdité des décisions administratives ? Mauvais coups du destin ? Circonstances historiques, malentendus ?

Aujourd’hui Roberte Colonel, née Duval le 6 mars 1941 à Paris, raconte sa tragique histoire dans « rêves oubliés » après avoir témoigné en 2002 dans les émouvantes pages de « où es-tu maman » (épuisé)

 Roberte et sa maman, instant précieux et ineffaçable

Roberte donne dans son récit des informations précieuses pour ceux qui ,aussi, sont en quête de leur passé, de leurs origines.    

Entretien avec Roberte Colonel, un témoignage sincère

J’avais retranscrit dans mon livre « Où es-tu Maman ? » mes souffrances dans une intense intimité. Devoir vivre sans rien connaître de mon histoire était devenu si pénible qu’il fallait que je réussisse à poser des mots sur mes souvenirs d’enfance. Si je m’étais refusée de retracer ce cheminement, cela aurait voulu dire que j’acceptais l’injustice qui m’avait été infligée : celle d’avoir du subir ma séparation d’avec ma maman. Seuls les rêves valent la peine qu’on les vives.
« Rêves enfouis » est la suite de mon histoire, parfois difficile, souvent douloureuse. C’est aussi l’aboutissement de mes recherches à connaître mes origines. Ce livre « Rêves enfouis » est aussi une promesse faite aux lecteurs lors de mes dédicaces dans les librairies pour les informer de mes nouvelles recherches.
« Les cinq blessures primitives de l’enfant sont : l’humiliation, l’injustice, l’impuissance, la trahison, l’abandon. »
Un enfant blessé dans son intégrité ne cesse pas d’aimer ses parents. Il cesse de s’aimer lui-même.

Comment avez-vous retrouvé la tombe de votre maman ? Et à quelle date ?

En 2002,  J’ai retrouvé la tombe de maman grâce a un généalogiste à qui j’avais remis la date de décès de maman. Il ma mise en contact avec la responsable du cimetière parisien. Et c’est seule que je me suis posée sur la tombe de maman comme mentionné dans mon livre « Rêves Enfouis. »

Quand avez-vous découvert la véritable identité de votre père biologique ?

En 2011, au mois de mai, J’ai découvert la véritable identité de mon géniteur

Quel rôle ont joué votre mari et vos enfants dans votre quête ?

Mon mari ne comprenant pas qu’une maman puisse abandonner son enfant de ce fait il ne voulait absolument pas que je la recherche. Ce fut lorsque ma décision fut prise de connaître la raison de mon abandon qu’il commença à comprendre que rien ne se mettrait au travers de ma route et que je ne cesserai jamais mes recherches. Dés lors, il m’accompagna tout au long des rencontres que je fis touchant de très près la vie de maman.

A sa majorité , l’aîné de mes fils décida de se rendre à Paris pour connaître l’adresse de sa grand-mère. Muni de mon livret de famille il s’adressa à la mairie de ma naissance où on lui apprit que sa grand-mère était décédée en 1975. On lui remit l’acte de décès de sa grand’ mère.  

Si j’avais été seule sans doute que je n’aurais pas attendu d’avoir 58 ans pour entreprendre des démarches pour retrouver maman. Mes manques, bien que je n’en parlais plus, étaient si ancrés en moi que je n’aurais pas résisté à franchir l’étape des recherches pour connaître la vérité sur mon abandon.

Vos découvertes ont-elles changé la qualité de vos relations familiales, de vos relations aux autres ? De votre relation à vous-même.

 Oui bien sûr mes découvertes ont changé mes relations familiales je sais que j’ai été aimée moi aussi.
Dans mes relations aux autres je suis plus tolérante, un peu moins agressive que je ne l’étais avant dans certaines situations.
De ma relation avec moi-même j’ai changé je m’accepte telle que je suis et il me semble avoir moins de complexes.

Quoiqu’on en pense les mémoires ont longue vie, et peuvent ressurgir au moment où on ne le souhaite pas. Malgré cela, avez-vous trouvé la sérénité ?

Oui j’ai trouvé la sérénité. Je suis apaisée de savoir que je n’ai pas été abandonnée par maman mais kidnappée par une administration. Cela   m’a réconfortée dans ce que je percevais au fond de moi : maman n’avait pas pu abandonner son enfant
Bien sûr qu’avoir écrit mes deux livres « Où es- tu Maman ? » et « Rêves Enfouis » met fin a mes tourments.
Ce fut des moments où la douleur est si vive que seule devant ma page blanche je me laissais aller à pleurer mais aussi je me révoltais contre toutes les injustices que maman et moi avions subies. Si j’ai écrit et publier c’était aussi pour que l’on sache que rien n’est jamais tout à fait ce que l’on met dans votre tête d’enfant abandonné.
Qu’il faut aller soi-même chercher sa vérité.

Vous sentez-vous tout a fait accomplie, ou manque t-il quelque chose à votre vie ?

Je ne suis pas tout à fait accomplie.

Ce qui manque à ma vie ? Beaucoup d’éléments sur le passé de mon grand’ père paternel mais aussi de mon géniteur, sur sa famille et sur le fait qu’il fut lui-même un enfant reconnu. Beaucoup de questions qui n’auront pas de réponse puisque volontairement j’ai arrêté mes recherches le concernant.

Votre expérience vous influence-t-elle dans l’écriture ? Dans la vôtre et celle en Duo ?

 Oui. Mon écriture à été influencée dans un de mes romans « Le sac à Dos » où il fut question pour un de mes personnages qu’il soit un enfant abandonné. L’histoire se déroulait sur trois générations d’hommes vivant en montagne dont deux avaient eu la même destinée. Les deux étant des alpinistes chevronnés.

Depuis la parution de ce livre j’essaie de ne pas laisser paraître mes émotions mais plutôt j’aime faire vivre un monde imaginaire comme par exemple dans « Passion sur Internet » et prochainement à venir «Extrême Amitié » livres écrits en duo.

Mes amis proches et mes lecteurs de blogs pensent que mon écriture s’est affinée et est empreinte d’une sérénité et d’un désir de vivre plus.

Depuis votre départ à la retraite, vous vivez avec votre mari à Valras Plage dans l’Hérault.

La proximité de la mer vous apporte-t-elle du réconfort, de la force, de la paix ?

Oui la proximité de la mer m’apaise elle m’apporte de l’évasion, de la paix, elle me permet de m’évader dans un monde que j’imagine et qui me sert très souvent pour mes pages d’écriture sur mes blogs.

Vos cahiers d’écolières vous ont longtemps servi de confidents . Quelle place a l’écriture dans votre vie ?

Aussi longtemps qu’il m’en souvienne j’inventais des histoires et les transcrivais sur des cahiers de brouillons. L’écriture est devenue ma passion. J’écris souvent le matin très tôt quand il n’y a aucun bruit dans la maison.

Aujourd’hui, j’aime partager mes écrits avec mon Co auteur et ami Poète Charef Berkani.  
Nous venons de terminer une nouvelle : Extrême amitié qui paraitra en Octobre… une suite à « Passion Sur Internet. »

Toujours ensemble nous sommes en cours d’écriture d’une fiction littéraire. 

Des projets, un message pour vos lecteurs ?

Avec mon ami Charef Berkani, nous sommes sur l’écriture d’un roman imaginé dans les villes de Valras-Plage, Béziers, et les environs de ces deux villes.

J’aimerais dire à mes lecteurs que rien n’est impossible à notre connaissance. Que chacun de nous avons le droit de savoir notre histoire familiale et qu’il est impératif de connaître nos origines que c’est un droit fondamental.

Contacts , adresses 
Roberte.colonel@sfr.fr

Adresses de mes blogs
Mes mots douceurs                   http://marieliane.wordpress.com/
Mes livres et mes mots               https://alexandra20ans.wordpress.com/
Des mots, rien que des mots       http://robertecolonel.wordpress.com/
s
uivez moi sur ma page facebook

Mon éditeur Ed2A
www.editions2a.com        editions.aa@orange.fr

 « Rêves enfouis » et « passion sur internet »
sont en vente sur les plateformes marchandes et chez l’éditeur